Université pour tous de Bourgogne

Chalon-sur-Saône

A quoi répondent nos emphatie et compassion à l'égard des divers espèces du monde vivant ?

Biologie - Médecine

On s'indigne beaucoup plus de la chasse que de la pêche. Maintenir des insectes dans un terrarium laisse tout le monde indifférent, mais de nombreuses voix s'élèvent contre la présence de grands singes dans des ménageries ou des zoos. Pourtant, tous ces êtres vivants sont des animaux. Et nous, en faisons-nous partie ? Nos empathies et compassions sont non seulement sélectives, mais nous avons découvert qu'elles sont également ordonnées. Nous verrons comment. (D'après les travaux d'Aurélien Mirallès, Michel Raymond et Guillaume Lecointre.)